Centres d’accueil de Ferké et Bouaké

Accueil > Centres d’accueil de Ferké et Bouaké

Les centres d’accueil de Ferké et de Bouaké

La Fondation Children Of Africa met son expertise au service de la lutte contre le travail des enfants, en créant des Maisons d’accueil pour les enfants en détresse. Après l’ouverture du centre d'accueil de Soubré, la Fondation projette d’en ouvrir deux autres à Ferkéssédougou et à Bouaké.
Ce projet d’envergure financé grâce au Gala de la Fondation de l’année 2016, vise à améliorer la prise en charge des enfants en difficulté. Forte de l’expertise acquise dans la gestion de la Case des enfants, la Fondation Children Of Africa souhaite ainsi, agir à l’échelle nationale en faveur de la protection de l’enfance.
Le coût global du projet s’élève à trois milliards FCFA (soit un milliard FCFA par centre). Ces futurs centres d’accueil auront pour vocation la prise en charge temporaire des enfants recueillis, le temps de retrouver leurs familles pour les y réinsérer.

Un positionnement stratégique pour la protection des enfants

Les deux centres d’accueil de Ferkéssédougou et Bouaké seront construites dans des zones à risque, en ce qui attrait à la traite et à l’exploitation des enfants, à savoir:

  • Ferkessédougou (au nord), est l’une des principales villes de la région des Savanes, à la frontière du Mali et du Burkina-Faso. De par sa position, cette ville est la porte d’entrée des trafiquants et exploitants d’enfants.
  • Bouaké (au centre), est desservie par la ligne de chemin de fer Abidjan-Niger, et constitue un carrefour commercial sous-régional africain important.

 

Les centres d'accueil en quelques chiffres :

 

3

centres d’accueil sont implantés en Côte d’Ivoire

1

milliard de francs d’investissement par centre