CHILDREN’S SHELTERS IN FERKE AND BOUAKE

Home > CHILDREN’S SHELTERS IN FERKE AND BOUAKE

Les centres d’accueil de Ferké et de Bouaké

La Fondation Children Of Africa veut mettre son expertise au service de la lutte contre le travail des Enfants en créant des centres d’accueil pour les enfants en détresse. Après l’ouverture du centre d’accueil de Soubré, la Fondation projette d’ouvrir 2 nouveaux  centres d’accueil à Ferké et à Bouaké.
Ce nouveau projet innovant vise à améliorer la prise en charge des enfants victimes de l’exploitation, la traite et le travail des enfants. En effet, l’absence de centre de transit rend difficile parfois les actions de lutte contre ce phénomène. Consciente de ce préalable et forte de l’expertise acquise de la gestion des centres d’accueil pour les enfants en situation difficile, la Fondation Children Of Africa espère donner un nouveau souffle aux mesures de remédiation du travail des enfants.

Les centres d’accueil de Ferké et de Soubré...

Ces 2 centres seront très important, grâce à leurs positions stratégiques dans le trafic et l’exploitation des enfants.

  • Ferkessédougou (au nord), l’une des principales villes de la région des Savanes, à la frontière du Mali et du Burkina-Faso. De par sa position, cette ville est la porte d’entrée des trafiquants et exploitants d’enfants.
  • Bouaké (au centre), desservie par le chemin de fer Abidjan-Niger, constitue un carrefour commercial sous-régional africain important.

 

Pour apporter un nouveau mode de vie dans les communautés productrices de cacao

La réalisation de ce projet permettra à la Fondation Children Of Africa d’apporter un souffle nouveau au processus de remédiation du travail des enfants, un espoir de vie chez les enfants victimes, mais également un nouveau mode de vie dans les communautés productrices de cacao, respectueux des droits des enfants et de la loi du travail. Une telle prise en charge, de haute facture, des enfants victimes de ce fléau permettra de réduire considérablement l’impact sur leur développement psycho-affectif. Et l’exemple le plus probant de réussite reste sans conteste la Case des Enfants de la Fondation Children Of Africa.

Les centres d’accueil en quelques chiffres :

3

centres d’accueil sont implantés en Côte d’Ivoire

1

milliard de francs d’investissement par centre